Le superviseur, un maillon essentiel de la production

Le superviseur de production joue un rôle clé au sein d’une usine. Il a la charge d’un périmètre défini, plus ou moins étendu selon son expérience, et doit veiller quotidiennement à ce que les objectifs de production fixés soient atteints. En termes de quantité, de qualité, de coûts et de délais.

« C’est ce que j’aime dans ce poste : je suis responsable de l’atteinte des objectifs : à moi de tout mettre en œuvre pour les atteindre ! » explique Luc Montillon, superviseur Injection Plastique. Un avis partagé par Héléne Maquaire, superviseur Assemblage : « C’est un métier challengeant et responsabilisant, au cœur de l’activité de l’entreprise ».

Une mission capitale donc, pour laquelle le superviseur est soutenu par son hiérarchique - le responsable d’unité de production-, et accompagné par une équipe d’opérateurs qu’il supervise et manage. En effet, bien que sa mission consiste aussi à veiller à l’application, sur son secteur, des règles d’hygiène et de sécurité, le superviseur de production n’est pas qu’un « surveillant », c’est un manager, dans toutes les dimensions du rôle. Cet aspect du métier est particulièrement apprécié. Pour Justine Fouquet, ancienne superviseur de production,  « on dirige son équipe tout en l’accompagnant : écouter et expliquer,  c’est essentiel pour que l’équipe soit motivée et efficace ».  Pour Luc, « il faut être attentif à son équipe, bien la connaitre pour savoir repérer les opérateurs qui ont un potentiel d’évolution ».

Tous s’entendent pour dire que c’est aussi un métier de contact, au relationnel fort. « Il faut aimer les gens », « et savoir travailler en transversal, en lien avec d’autres fonctions comme la logistique, la qualité, la sécurité ».

Autre qualité requise pour mener à bien ses missions : être réactif et savoir s’adapter aux situations. « Bien que le fond du travail soit le même chaque jour, les journées sont toujours différentes ! Chaque panne, chaque situation est une remise en question permanente» explique Justine.  Un métier qui ne laisse pas la place à la monotonie.

 

Un poste difficile à intégrer ? Hélène se souvient : « Il faut avoir une certaine crédibilité, surtout face à des opérateurs séniors.  Au début, ce n’est pas évident mais notre implication sur le terrain, au quotidien, permet de vite gagner en maturité et en confiance ».  Et sur ce poste, on améliore continuellement ses compétences : « Les difficultés que l’on peut rencontrer nous apprennent chaque jour davantage sur notre métier et sur ses aspects techniques » conclut Luc. 

Un savoir-faire qui se renforce donc tous les jours, véritable tremplin de carrière, pour pouvoir évoluer vers un poste de responsable de production, de manager en Lean Manufacturing ou encore vers d’autres postes en usine, centre R&D ou au sein d'une fonction support.

Nos métiers

Superviseur de production

Ces offres peuvent vous intéresser

Opérations / CDI/CDD / France
Superviseur de production (H/F)
Voir l'offre
Opérations / CDI/CDD / France
Responsable d'unité autonome de production (H/F)
Voir l'offre
Opérations / CDI/CDD / France
Responsable Industrialisation Outillage (H/F)
Voir l'offre
Opérations / CDI/CDD / France
Engineering FES&P Manager (H/F)
Voir l'offre
Opérations / CDI/CDD / France
Superviseur de production (H/F)
Voir l'offre
Opérations / CDI/CDD / France
Responsable maintenance d’usine (H/F)
Voir l'offre